TIMURIDES (LES)


TIMURIDES (LES)
TIMURIDES (LES)

TIMURIDES LES (1370-1506)

Avant sa mort, Tamerlan (1336-1405) avait divisé les restes de son vaste empire entre ses fils et ses petits-fils. Une fois disparue la crainte que leur inspirait sa terrible présence, ses premiers successeurs ne furent le plus souvent que des princes locaux au Khor s n et en Transoxiane. C’est seulement après des années de luttes que son fils cadet Sh h Rokh (1405-1447) parvint à s’affirmer comme son véritable héritier. Lui et ses successeurs firent de l’Orient islamique un ensemble culturel remarquable par leurs réalisations dans les domaines de l’architecture, de la peinture et de la littérature d’expression persane et turque orientale (face="EU Caron" カagataï).

Si l’on excepte les nombreuses principautés locales (F rs, Ispahan, Hamadan, Fergh na) et les régions iraniennes placées sous leur suzeraineté, les Timurides peuvent se diviser en trois branches principales: d’une part, les souverains de Samarkand qui se maintinrent du règne de Tamerlan (1370) à la conquête des Ouzbeks shaybanides (1500); d’autre part, la lignée du Khor s n (de la mort d’Ulug Beg [1449] à la conquête shaybanide en 1506); enfin la lignée de l’Iran occidental et de l’Irak (1405-1415), réunis aux territoires de Sh h Rokh.

En 1420, Sh h Rokh avait repris tous les anciens territoires de Tamerlan tant en Perse qu’en Irak et exerçait encore une suzeraineté nominale sur l’Inde et la Chine. La dernière grande figure de la dynastie fut le prince Hoseyn Bayqara (1469-1506) qui, de Herat, gouvernait tout le Khor s n. Sous sa protection et sous celle de son vizir-poète Mir Ali Shir Nav ‘i, les littératures persane et face="EU Caron" カagataï connurent leurs derniers moments de splendeur. Bien que l’on ait pu déceler dès cette époque les premiers signes de décadence de la culture persane classique (notamment en ce qui concerne les lettres, les arts du métal et de la céramique), on trouve, parmi les nombreux poètes, historiens, théologiens, savants, calligraphes, miniaturistes, musiciens et architectes qui se pressaient à la cour de Herat, les représentants les plus illustres de la culture islamique de leur temps.

Les principaux rivaux des Timurides furent, à l’ouest, les confédérations turkmènes (surtout celle des Moutons noirs, 1380-1468) et à l’est les Shaybanides (1500-1598) qui, après avoir évincé les derniers Timurides, furent aux prises avec les nouveaux maîtres de la Perse, les Safavides. Par son fondateur B bur, la dynastie moghole de l’Inde se rattache aux Timurides.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Timurides — Timourides Histoire de l Iran Civilisation proto élamite (3 200 2 700 av. J. C.) Civilisation de Jiroft (3 000 Ve siècle av. J. C. Royaume élamite ( …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de l'Inde, les grands Moghols — Empire moghol Empire moghol گوركانى ← …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de l'Inde : Les grands Moghols — Empire moghol Empire moghol گوركانى ← …   Wikipédia en Français

  • Khorasan — Khorassan Le Khorassan (خراسان en farsi, également orthographié Khorasan, Chorasan ou Khurasan) est une région située dans le nord est de l Iran. Le nom vient du persan et signifie « d où vient le soleil ». Il a été donné à la partie… …   Wikipédia en Français

  • Khorassan — La province du Khorassan en Iran Le Khorassan (خراسان en farsi, également orthographié Khorasan, Chorasan ou Khurasan) est une région située dans le nord est de l Iran. Le nom vient du persan et signifie « d où vient le soleil ». Il a… …   Wikipédia en Français

  • Ḫurāsān — Khorassan Le Khorassan (خراسان en farsi, également orthographié Khorasan, Chorasan ou Khurasan) est une région située dans le nord est de l Iran. Le nom vient du persan et signifie « d où vient le soleil ». Il a été donné à la partie… …   Wikipédia en Français

  • Siège de Constantinople (1394-1402) — Pour les articles homonymes, voir Siège de Constantinople. Siège de Constantinople Carte du Moyen Orient vers 1389. L empire romain d orient (en v …   Wikipédia en Français

  • Art Safavide — Histoire de l art Série Arts de l Islam Périodes Art omeyyade Art abbasside Art fatimide Iran autonome …   Wikipédia en Français

  • Art safavide — L’appellation art safavide regroupe la production artistique qui a eu lieu en Iran durant la dynastie éponyme, entre 1501 et 1722. Elle marque un apogée dans l’art du livre et de l’architecture persans alors que les arts mineurs tels que la… …   Wikipédia en Français

  • Afghanistan — 34° 31′ 00″ N 69° 08′ 00″ E / 34.5167, 69.1333 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.